Le forestier

Henrris Castillono Mina, forestier diplômé, est en quelque sorte la star du projet. En se souciant délicatement des plants, il peut faire valoir ses connaissances sur la durabilité et trouve les meilleurs emplacements pour les cacaoyers dans à la plantation.

La qualité du cacao appartient à ma culture.

L’importance de la qualité du cacao appartient à ma culture. J’ai grandi avec la production de cacao noble et riche en arôme National et celui-ci nous assure, à moi et ma famille, un revenu économique.

Culture de jeunes cacaoyers

Sur la photo on peut voir le couple Linny Valencia (à gauche) et Lilian Dalfo Estupiñan (au centre) avec sa sœur. Le couple travaille depuis plusieurs années ensemble pour la coopérative Aprocane.

"Nous avons grandi avec la plantation de cacao"

Lilian Dalfo Estupiñan: "L’importance de la qualité du cacao signifie pour moi une culture à long terme, ce que nous effectuons  depuis longtemps. C’est-à-dire, que nous avons grandi avec la plantation de cacao, laquelle nous assure, à moi et à ma famille, une principale source de revenu économique."

Nieve Arroyo

Nieve Arroyo, père de sept enfants, est en train de planter délicatement un cacaoyer. Nieve conçoit les avantages d’un long partenariat  avec Felchlin en ses termes: "Un partenaire stratégique à long terme, qui supporte la durabilité notamment à travers le prix, rend la production de cacao plus attrayante. En même temps cela permet d’avoir la certitude de pouvoir vendre la récolte, et présente l’opportunité de vendre les produits à un prix différent et à long terme."

El Fresco

La coopérative l’appelle simplement: El Fresco – l’insolent. L’image en donne l’explication: apparemment indifférent - pendant sa pause lors de la cueillette des bananes - il regarde dans la caméra. La majorité des paysans de la coopérative ne travaillent pas toute l’année pour la culture du cacao, en raison des saisons.

Plusieurs milliers de cacaoyers

Uniquement pour ce projet en Équateur nous  plantons avec la coopération plusieurs milliers de cacaoyers. El Fresco au travail avec les plants de cacaoyers.

L’évolution

À peine visible sur cette image, à gauche les jeunes cacaoyers plantés. Renforcé par un tuteur. Il faut 3-4 ans afin que les cacaoyers portent les fruits de la première récolte. Nous vous tiendrons au courant des progrès et de l’évolution du projet!